A propos

Du théâtre du trait à l’écriture du faux.
De ma certitude que vous ne lirez pas jusqu’au bout.

Manu Berk est là, présent, signe……..lucide entre deux contrôles techniques.
Il explore autant les tentatives théoriques que pratiques. L’un n’allant pas sans l’autre, il exprimera une critique distanciée de divers dossiers qui lui sont chers comme l’art, la politique, le doute et la philosophie.
Déçu par sa propre incapacité à jeter un pavé dans la gueule de quelqu’un, il se contentera d’énerver son trait sur du papier. Il préférera donc le dessin à l’usage de ceux qui ne dessinent pas.
Il s’amuse du monde des images et gribouille sans ordonnance. Il favorise l’ironie généreuse, le nihilisme juvénile, la radicalité stérile, le paradoxe certain, tout en gérant sa méfiance et sa faculté paranoïaque à l’égard de celui qui le lit.
Il n’est ni dans le dessin de presse pur ni dans l’art contemporain vain mais dans une recherche désobéissante du code. Pour lui, le dessin doit être un espace de désobéissance pratique, libre et instinctif, « je n’aime ni les lignes claires ni les commissaires »

Manu Berk explore alors la recherche libre, car pour lui l’artiste est un chercheur qui n’a rien à trouver mais qui s’obstine. Obstination fragile et désinvolte, l’artiste se doit de réanimer les doutes afin d’émettre des rumeurs et des ragots. Les dits Gaga.
Tout est faux, prenez donc l’apparence du vrai et vous tomberez sûrement sur une erreur, et inversement. Si l’absurdité de la logique convient à vous faire préférer les coquillettes aux macaronis, c’est que la stratégie de vente a bien fonctionné. L’objet « nouille » ayant le même non-goût, alors vous comprendrez la démarche de l’artiste qui ne cesse de provoquer des formes, sans saveurs particulières, si ce n’est celle à laquelle vous croyez.

Manu Berk est alors cet artiste qui se venge des conceptions sérieuses par une réflexion vandale.
Il préfère corrompre l’écriture à l’image, prostitue le non-sens au concept, et favorise la triche à la magouille.
L’art, pour lui, est un ajustement. Il faut juste trouver son jeu dans l’équilibre des erreurs.

Curator : Hennesse McMan

 

cv manu berk

DESSINATEUR/ AUTEUR / CRITIQUE

 

EXPOSITIONS ART 2008/2017

Collectives:

– Art et football. Exposition collective. Atabal. Biarritz.

– Assistant The Wa. Projet d’intervention urbaine « Es war einmal ». Berlin.

– Exposition collective. Printemps de Bourges. L’ Atelier Bidule. Bourges.

– Projet collectif. La Croûte, livraison d’artistes à domicile. Marseille.

– Installation décor / expo. Festival Ehz. T-101 group. Euskal Herria

– Quartier21 Qm. Invité par The Wa. Musery Galery. avec T-101, Brad Downey, Pierre Etienne Morelle, Vikenti Kometsky. Vienne-Autriche.

– Festival Extendido. Festival d’ art émergent avec T-101, The Wa, Mary Aznar, Caroméo, Andoni Guiresse. Cuenca-Madrid. Espagne.

– Bitamine Salgai. Galerie Bitamine. Irun-Euskal Herria.

– « Tartabal à la récré ». Damien Nicolaud, Gilen Bousquet, Pollo. Atabal . Biarritz.

– « Aller Simple ». Land art François Méchain. Assistant en collectif. Jardin public. Bordeaux.

– Land art. François Méchain. Festival International des Jardins. Chaumont sur Loire.

Personnelles :

– Dalida is not dead. Mamitxula. Décembre 2016. Baiona.

– Serbia is not Honolulu. au Pogon. Octobre 2014. Subotica. SERBIE.

– Zinegin festibala. Cinéma indépendant. Sept 2014. Ttattola. Hasparren. Euskal Herria.

– Curiosity tragedy. La fanette. Janvier 2013 Toulouse.

– Les 402 coups. GaleriePoint 8. Mars 2012. Bayonne.

– Ignorance collective. A la Loupiote. Mai 2010. Toulouse.

Publications dessins :

– Les slips à papa. Vulome 2 . Rennes.

– Stance et résistance. revue AaOo #6 octobre 2014. Edition Sang d’encre. Toulouse.

– Éditorial et dessins. Fanzine le Muge. Point 8. Bayonne

–  Mitkraft. Fanzine. festival Le Sang Culotte (festival Erotico-porno-gore). Mai 2011. Paris

 

AUTEUR /

Auteur de GANG BANG CASANOVA. 2017

Pièce radiophonique / thème Love me tender.

proposée par la Cave Poésie. Toulouse.

– Auteur de GORA ! . 2017.

Théâtre de parole. Pièce semi biographique.

Mise en scène Marlène Llop. Collectif BallePerdue.

– Auteur d’ASILE CLUB. 2016 / 2017

Théâtre de parole dans un paysage. Espace Public.

Mise en scène Marlène Llop. Collectif BallePerdue.

Animakt (95) / Ptite Pierre (32) / Usine (31) / festival Arto (31) / Festival N’amassa pas mousse (32)/ Empalot (31) / TPN (31) / l’Atteline (34) / Rude Boy Crew (48).

 

CRITIQUES D’ART /

-Préface publiée de « de marbre et de plume. Nix Nolte. Autoédition. 2017

-Analyse publiée.. Julien Fargetton. Voyons-voir au Domaine de Saint-Ser, Aix-en-Provence. 2016

Critique publiée.  Do not Think. Ouvrage collectif. Berlin. 2015

-Textes et théorie publiées. Projet Fountain. The Wa et Olabo. Arte créative. 2015. Berlin/Stocholm/Nouakchott.

-Critique publiée. Office de la créativité. Mathieu Tremblin. Arbro Toulouse par the Wa. 2015. Partenariat BBB Centre d’art et lieu-commun. Toulouse.

-Critique publiée. Atelier Ni. Exposition ateliers du Printemps de l’art contemporain. Marseille. 2015

-Création web. Collectif GCHOoQ. Critique culturelle et réflexion en art contemporain. 2015

-Biographie Julien Fargetton. Artiste. Berlin. 2015

-Théorie. Itinéraire conseillé. par The Wa. Atelier Tchikebe. Jérome Fino. Marseille. 2015

-Texte. Paysages. Exposition Barbara Ryckwaert. Galerie RDV. Nantes. 2015

-Analyse. Benjamin Lefebvre et Julien Misrachi Exposition ARTGN. Shangai. Chine. 2014

 

EXPERIENCES ART ET THEATRE CONFONDUS:

2012-2017

– Dessinateur et conception graphique avec Jérôme Koffi. CHAÔ. Théâtre de Pierre-Louis Gallo.

– Régie logistique. ASILE CLUB. Théâtre espace public.

– Assistant artistique. Projets Fai-Ar 2014/2015.Marseille.

– Auteur. Workshop théâtre par Denesh Debrei. Belgrade, Novi Sad, Subotica. SERBIE.

– Dessinateur. Illustration des répétitions. Macbeth de Shakespeare. Théâtre de l’Unité. Montbélliard.

– Musicien sur scène dans Elikia et Joseph d’après Le bruit des os qui craquent.Compagnie les TroisElles. (Fos sur Mer) Grenier Théâtre (Toulouse) Théâtre Pennes Mirabeau (Marseille).

2008-2011.

– Plasticien. Festival Mortel.Théâtre de l’Unité.Mjc Berlioz. Pau.

– Assistant Scénographe. Festival des Récréâtrales de Ouagadougou / BURKINA FASO.

– Assistant scénographe. Festival des Réalités de Sikasso / MALI.

– Plasticien. Décor mobiliers. Studio Boamani Africa. Abidine Dioari. / BURKINA FASO

– Dessinateur. Expo in «Mémoire d’usine» Direction artistique: Aristide Tarnagda. Collectif AutreSens. Mazère/Salat.

– Plasticien. Décors accessoires « De la guerre». Mise en scène : Anne Laure Royer. Au TNT de Bordeaux.

– Plasticien. Festival « Rêve de Ville ». Direction artistique : Patrick Janvier. Pau

– Dessinateur + texte. Battle avec un comédien. Ludo Estebeteguy. Baten Bila. Hazparne.

– Chronique/lecture. Performance publique. Anglet.

 

 

ENSEIGNEMENT :

2009-2010.

Professeur d’Arts Plastiques collèges et lycée. (Orthez et Sauveterre)

FORMATION :

2004-2009

Licence et Master 2 en Arts Plastiques. Spécialité Esthétique, philosophie de l’art.

Université Michel de Montaigne Bordeaux III.

2003- 2004.

Année Propédeutique.

Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bourges.

2002- 2003.

Classe Préparatoire.

Ecole d’art de Bayonne.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s